www.senateur-ferat.org
 
 
  QUESTIONS ÉCRITES  
     

Aluminium dans les laits infantiles
02 juillet 2015

J'ai saisi la Ministre de la santé sur les dangers de la présence d'aluminium dans la composition des laits infantiles. En effet, dans une enquête effectuée par la revue « 60 millions de Consommateurs », il est avéré que sur les 38 laits infantiles en poudre testés, plus de la moitié comportait de l'aluminium. Or, il s'agit d'une substance potentiellement neurotoxique. Si aucun des laits ne dépasse la quantité maximum hebdomadaire fixée par l'Agence européenne de sécurité alimentaire (Efsa), certains peuvent contenir jusqu'à 32 % de cette dose autorisée. De nombreux experts s'inquiètent de voir une telle valeur appliquée aux nourrissons et jeunes enfants, plus sensibles que les adultes. Faute de connaissances précises quant aux conséquences et à la toxicité de la présence d'aluminium il me semblait opportun de proposer de rendre obligatoire la mention de sa présence et d'en réglementer l'utilisation. Dans sa réponse la ministre précise que dans le cadre de l'étude de l'alimentation totale infantile (EATi) actuellement menée par l'ANSES, les concentrations en aluminium sont en cours de mesure dans l'ensemble du régime alimentaire des enfants de 0 à 3 ans, l'aluminium étant une des substances dont les concentrations sont déterminées dans les aliments consommés par la population infantile en France. Cette étude permettra de déterminer les quantités totales d'aluminium auxquelles cette population est exposée (notamment via les préparations infantiles) et d'évaluer le risque sanitaire lié à la présence de cette substance dans l'alimentation. En fonction de ces conclusions, des recommandations de consommation ou d'évolution de la réglementation pourront être émises. Les résultats de cette étude sont attendus pour l'automne 2015.


 
MENU